Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· IMAGES FAN DU BAS COLLANT DESSOUS SEXY (2061)
· BCBG FILLE GLAMOUR SEXY ESTHETIQUE (3043)
· CHEVELURE DE FEUX SUR FILLE SEXY (1940)
· FILLES,VETEMENTS DIVERS,DESSOUS SEXY (123)
· IMAGES LA BEAUTE FEMININE DANS LE CORSET (1546)
· JOURNAL DE NOEMI (35)
· JOURNAL ET DIRE DE FILLES (48)
· PROVERBES ET LEURS EXPLICATIONS (9)
· MODEL FASHION STYLE JEUNE (370)
· ATTENTION ARNAQUE,HOAX,CANULAR, (55)

Liste de lecture Deezer
Rechercher
Recherchez aussi :

Derniers commentaires l'enfer au Turmenistan

Situé dans le désert du Karakoum (au Turmenistan) sur un sol très riche en gaz naturel, le puits de Davarza est appelé par les habitants du coin la porte de l'enfer, voici l'explication en images et video!!! folie de l'homme!!! terrible!!!!< /p>Articles les plus lus

· PROVERBES ET LEURS EXPLICATIONS
· ATTENTION C UN CANULAR ENCORE UNE FOIS
· J'AI DEMANDE A MON PERE DE ME MONTRER SON CORPs
· jOURNAL DE FILLES 25 JE ME SUIS FAIS VIOLER PAR MON FRERE
· FILLES ET DESSOUS SEXY 19

· IMAGES FEMME SEXY FAN DU BAS ET DU COLLANTS 806
· les plus belles peintures
· EN VIE
· FILLES ET DESSOUS SEXY 22
· FILLES ET DESSOUS SEXY 75 SOUTIEN GORGE
· Chimère en image
· L'HISTOIRE DU MINOTAURE DANS LA MYTHOLOGIE
· Présentation Porte Avions Nucléaire Charles de Gaulle
· FILLES ET DESSOUS SEXY 45 boxer string
· cerbère gardien des enfers

Voir plus 

Blogs et sites préférés

· acoeuretacris
· ageheureux
· amazone54
· angeoudemongif
· bienvenuechezlilimc
· blogueuseworld
· canelle62
· causes
· cestici
· cevenol

Voir plus


Statistiques

Date de création : 28.09.2008
Dernière mise à jour : 21.05.2015
27682 articles


Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


MYTHOLOGIE D'HERCULE ET SES 12 TRAVAUX

hercule c moi!

Publié le 25/10/2008 à 12:00 par manmonster
  hercule c moi!
regardé le bien


Vidéo Youtube

l'histoire d'hercule est longue

Publié le 19/10/2008 à 12:00 par manmonster
l'histoire d'hercule est longue
il faudrait une étude vraiment approfondit pour obtenir le réel et encore.................
Voici pourquoi les douze travaux et la fin d'hercule.
Hercule ou Héraclès de son nom véritable personnalise la force. Demie Dieu fils de Zeus et d'Alomène. Pour expier le meurtre de son épouse Mégara il doit exécuter les douze travaux imposés par le roi Tirynthe.

Outre ces douze travaux il accomplit une foule d'autres exploits.

sa fin

Nessos centaure qui voulu enlever Déjanire la femme d'hercule fut atteint par le héros d'une flèche trempée dans le sang de l'Hydre de Lerne.

En mourant, Nessos donna sa tunique à Déjanire comme un talisman qui devait lui ramener son époux s'il devenait infidèle.


Héraclès, lorsqu'il l'eut revêtue, en éprouva de telles douleurs qu'il allas se brûler sur le mont Oeta.


BONNE LECTURE A TOUS ET LAISSEZ MOI DES COMS § MERCI

différente histoire sur hercule

Publié le 19/10/2008 à 12:00 par manmonster
différente histoire sur hercule
Une terrible crise de démence

Alors qu'Héraclès semblait avoir trouvé paix et sérénité aux côtés de Mégare, la cruelle Héra intervient de nouveau en sa défaveur... Convoqués par son cousin Eurysthée pour réaliser quelques travaux, le héros consulte l'oracle de Delphes; celui-ci le pousse à obéir et lui promet en échange l'immortalité. Mais Héraclès hésite encore, il rentre chez lui sans avoir pris sa décision, évidemment la vie éternelle le tente mais le fait de se voir commander par un roi d'une lignée inférieure à la sienne le révulse et le plonge dans un profond désarroi. C’est à ce moment qu’Héra passe à l’action : profitant de l’occasion elle lui jette un sort et le rend fou furieux. Inconscient, rempli de rage destructrice et armé de son arc, il tue ses trois fils, sa femme Mégare et deux fils d’Iphiclès qui passaient par là... Quand il revient à la raison, il ne peut que constater les dégâts; sa famille décimée il n’a plus qu’à partir en exil afin d’y expier son terrible crime. Face à son destin, il se rend donc chez Eurysthée et se soumet modestement à la première des douze épreuves.

le 1° travail d'Hercule le lion de Némée

Publié le 19/10/2008 à 12:00 par manmonster
le 1° travail d'Hercule  le lion de Némée
Le premier travail consistait à rapporter à Eurysthée la peau du lion de Némée. Némée, nom d'une ville d'Argolide située à 20 Km au nord-est de Tirynthe, subissait les sévices du terrible et gigantesque fauve ; la bête terrorisait la région en dévorant les habitants à des dizaines de kilomètres à la ronde et il incombait à Héraclès d'en terminer avec ces massacres
Héraclès parcourt les quelques kilomètres qui séparent Mycènes de Némée interrompant son chemin seulement pour trouver hospitalité chez un ouvrier agricole du nom de Molorchos dans la petite localité de Cléones ; il explique au brave homme qu'il est à la recherche du fameux lion et que, par conséquent, tout renseignement lui serait utile. Stupéfait par cette folie et certain de ne plus jamais revoir le héros vivant, le paysan promet seulement de sacrifier une bête de son troupeau à la gloire de sa mort. Après ce court aparté, il découvre une région désertée par le reste de la population, effrayée par les rugissements glaçants du monstre, mais ne trouve personne pour lui indiquer où se terre le félin ; en grand chasseur il se lance à la recherche d'empreintes mais il peine à en trouver ; la colère commence à L'envahir quand, après plusieurs jours de traque, il aperçoit enfin L'énorme monstre derrière un buisson, la gueule barbouillée du sang de son dernier carnage ; Héraclès bande son arc et tire une volée de flèches : les projectiles touchent leur cible avec précision mais rebondissent sur sa peau épaisse ! Molorchos aurait-il raison ? L'animal serait-il invulnérable ? Le combat fait rage : d'un geste il saisit son épée et lui assène un terrible coup : la lame se plie comme du fer blanc ! Dans un grand cri il décide alors d'écraser sa massue sur le crâne du fauve mais le coup titanesque du héros ne fait que l'étourdir très légèrement ; groggy et effrayé, le lion se réfugie dans son antre. Héraclès finit par comprendre que ses armes ne lui serviront à rien et décide d'utiliser la ruse. Il traque L'invincible lion jusque dans sa tanière dont il obstrue L'une des deux entrées avec une ingéniosité qui ne lui est pas coutumière. Commence alors un duel acharné : Héraclès s'élance à mains nues vers le fauve qui bondit à son tour et lui arrache un doigt, le héros le prend alors à la gorge, il serre et serre de plus en fort... et finalement étouffe la bête.
Après ce combat, il dépeça la dépouille avec les propres griffes du lion, tranchantes comme du verre, et revêtit la peau telle une armure invulnérable. Au retour, il se pressa d'annoncer à Molorchos de ne pas honorer sa disparition mais plutôt de sacrifier sa bête à Zeus car le jour de sa propre mort n'était pas encore venu.

version plus courte

Dans une forêt voisine de Némée, ville de l'Argolide, était un lion d'une taille énorme qui dévastait le pays. Hercule, à l'âge de seize ans, attaqua ce monstre, épuisa son carquois contre sa peau impénétrable aux traits, et brisa sur lui sa massue de fer. Enfin, après beaucoup d'efforts inutiles, il saisit le lion, le déchira de ses mains, et avec ses ongles lui enleva la peau qui depuis lui servit de bouclier et de vêtement.

un lion à la peau dure

Publié le 19/10/2008 à 12:00 par manmonster
un lion à la peau dure
Le lion est le fils d'Orthos, le chien de Géryon, et de la Chimère ou d'Échidna[1], à l'instar du Sphinx de Thèbes. Une tradition minoritaire lui attribue pour père Typhon, sans que la mère ne soit précisée[2] ; une autre encore mentionne Séléné, déesse de la lune, comme sa mère[3]. Élevé par Héra[4], il fait régner la terreur dans la région de Némée, en Argolide. Il présente la particularité d'avoir une peau impénétrable[5].

Tuer ce monstre et le ramener à Eurysthée constitue le premier des douze travaux qu'Héraclès doit accomplir[6]. À son arrivée à Cléonae, le héros s'arrête dans la hutte d'un laboureur, nommé Molorchos, qui veut lui offrir un sacrifice, comme à un dieu. Refusant pareil honneur, Héraclès lui demande d'attendre un mois. Ce mois écoulé, ou bien il méritera un sacrifice au titre de héros mort, ou bien il aura tué la bête, auquel cas Molorchos pourra alors offrir le sacrifice à Zeus sauveur.

Un soir, Héraclès surprend le lion sur le versant d'une colline, après le repas de la bête. Dissimulé, il tire sur elle à coup de flèches. Mais il s'aperçoit rapidement que le monstre est invulnérable. Ses flèches, offertes pourtant par Apollon, rebondissent sur son cuir. Le lion charge, Héraclès évite l'assaut. Il combat armé seulement de sa massue en bois d'olivier. Il en frappe le lion, puis l'étouffe, brisant sa massue dans la mêlée. (Une autre version veut que Héraclès parvint à enfermer le lion dans son antre, et l'étrangla de ses deux mains.) Il l'écorche en utilisant les propres griffes du monstre pour entamer la peau coriace. Il nettoie la peau (que ni le feu, ni le fer ne peut entamer) et s'en revêt. Zeus met le lion dans le firmament, au nombre des constellations. Molorchos est en train de sacrifier au héros lorsque soudain Héraclès arrive à Cléonae. À son retour à Tirynthe, le héros lance la peau aux pieds d'Eurysthée, qui en est si terrifié qu'il saute dans une jarre pour s'y cacher. Il ordonne à Héraclès de déposer dorénavant ses trophées à l'extérieur de la ville et de ne communiquer avec lui que par l'intermédiaire de son héraut, Coprée.

Selon des anciennes légendes, le lion de Némée attaquait comme le Sphinx égyptien, c'est-à-dire en poussant un hurlement tel qu'il éclatait les tympans à quiconque osait l'attaquer. Il pouvait aussi ébranler la terre en la frappant très fort avec son pelage de cuir.

lla carte du premier travail

Publié le 19/10/2008 à 12:00 par manmonster
lla carte du premier travail
Quand Héraclès revint à Mycènes apporter la preuve de son premier succès, le roi Eurysthée fut tellement terrifié à la vue de la carcasse léonine qu'il courut se cacher dans une grande jarre et ordonna que jamais plus on ne laissât entrer le héros à L'intérieur de la ville : dorénavant, Héraclès ne recevrait plus d'ordres directs du souverain mais de son messager Coprée. Après cet épisode, Eurysthée se convertit en L'un des plus célèbres lâches de la mythologie classique.

2° travail pour hercule L'Hydre de Lerne

Publié le 19/10/2008 à 12:00 par manmonster
2° travail pour hercule L'Hydre de Lerne
Lerne se trouve près d’Argos, contrée non seulement fertile mais aussi sacrée car c’est ici que Dionysos descendit au Tartare. C’est donc dans cette région, célèbre pour ses rites nocturnes, que doit se rendre Héraclès pour sa seconde épreuve ; cette dernière consiste à débarrasser la population d’une bête terrifiante qui répand un venin si toxique que son haleine ou son odeur seuls suffisent à empoisonner les mortels : l’hydre de Lerne, monstre au corps de crustacé (de dragon ou de chien selon les sources) à qui l’on attribue de 5 à 100 têtes dont l’une est immortelle. Son repaire se trouve dans le marais de Lerne, tourbière sans fond dans laquelle disparaissent de nombreux téméraires…

Guidé par son neveu Iolas, Héraclès arrive dans la région désolée de Lerne. Ne voyant ni âme qui vive, il contraint le monstre à sortir de son antre en décochant des flèches enflammées sur les roseaux avoisinants ; effrayée par les flammes, la bête surgit de sous un platane. Héraclès se lance vers l’hydre, sa massue en main, et retenant son souffle. Mais tandis que s’enroule la queue de la bête le long de sa jambe, le héros s’aperçoit avec horreur que pour chaque tête qu’il écrasait, deux ou trois repoussaient. Enragé par ce phénomène et pincé au pied par un énorme crabe venu porter secours à l’hydre, Héraclès demande le renfort de Iolas ; ce dernier trouve rapidement une solution : pour empêcher que les têtes ne repoussent, il suffit de brûler les blessures au fur et à mesure qu’on les coupe. Il embrase alors la forêt avoisinante afin d’y recueillir des brandons ardents. À partir de ce moment les deux hommes joignent leurs forces : Héraclès s’arme d’une serpe d’or et tranche de sa force légendaire les innombrables têtes tandis que son neveu cautérise de ses tisons les chairs ensanglantées évitant ainsi qu’elles se régénèrent… Il reste alors à se débarrasser de l’ultime et immortelle tête de l’hydre que le héros frappe avec la même rage qu’antérieurement et qu’il enterre au plus vite, encore vibrante de sifflements perçants, sous un gros rocher. On raconte que, de nos jours, on peut encore entendre les terribles grondements de l’impérissable crâne envahir la contrée de Lerne.
version plus courte
Sur le territoire d'Argos se trouvait le lac de Lerne, dont le circuit, dit Pausanias, n'avait guère plus d'un tiers de stade. C'était donc une grande mare profonde, d'environ 62 mètres de tour. Dans cette sorte de cloaque marécageux, vivait une hydre redoutable, monstre à plusieurs têtes. Les uns lui en donnent sept, d'autres neuf, d'autres cinquante. Quand on en coupait une, on en voyait renaître autant qu'il en restait après celle-là, à moins qu'on n'appliquât le feu à la plaie. Le venin de ce monstre était si subtil, qu'une flèche qui en était frottée donnait infailliblement la mort. Cette hydre ravageait les campagnes et les troupeaux.

Pour la combattre, Hercule monta sur son char. Iotas, son neveu, fils d'Iphiclus, lui servit de cocher. Junon, voyant Hercule près de triompher du monstre, avait envoyé au secours de l'hydre un cancre marin, qui le piqua au pied. Hercule l'ayant aussitôt écrasé, la déesse le plaça parmi les astres, où il forme le signe de l'Écrevisse. L'hydre fut tuée ensuite sans obstacle : Hercule lui abattit toutes ses têtes d'un seul coup.




différente forme du monstre

Publié le 19/10/2008 à 12:00 par manmonster
différente forme du monstre
Quand le calme revient enfin envahir le marais, Héraclès se penche sur le corps inerte et mutilé du monstre, l’ouvre de haut en bas et trempe chaque pointe de ses flèches dans le venin de ses entrailles : dès ce moment, la moindre blessure causée par l’une de ces flèches empoisonnées entraînerait une mort certaine chez les mortels et des blessures incurables chez les immortels. Mais Héraclès ignorait que le poison qu’il venait de prélever de l’hydre serait la cause indirecte de sa mort (voir l’épisode de Déjanire et Nessus).


Quand notre héros informa la Cour de sa difficile victoire, le roi de Mycènes et de Tirynthe contesta son succès : en effet, l’ingénieux Iolas avait permis à Héraclès de mener à bien son épreuve et selon Eurysthée ceci était une violation des règles qu’il avait établies.

vu le nombre de tête c'est un casse tête grec!!!!

image du monstre

Publié le 19/10/2008 à 12:00 par manmonster

le monstre de Lerne

Publié le 19/10/2008 à 12:00 par manmonster

DERNIERS ARTICLES :
EN COURS IMAGES FAN DU BAS COLLANT DESSOUS SEXY
        Toutes les  images:photos, vidéos, gifs , sauf indication contraire, ont été prises à partir d'Internet et sont supposés être dans le domaine public. Le droit d
IMAGES SURREALISTES DU FOND DES MERS 192
          Les gagnants du concours de photographie sous-marine 2015 organisée par l'Université de Miami Rosenstiel School of Marine et sciences de l'atmosphère ont
IMAGES SURREALISTES DU FOND DES MERS 191
       
SOURCE IMAGE FEMME FAN DU BAS ET COLLANT VIA SOUP,FACEBOOK
si vous voyez sur le site des photos que vous avez créé n'oubliez pas que je mets votre lien. Si j'ai oublié de le mettre ne vous en inquiétez pas car c'est juste un mal
IMAGES FAN DU BAS COLLANT DESSOUS SEXY 2061
          Lingerie-les-secrets-intimes
forum